2013.09.13

Le 4 septembre 2013,

 

Le 4 septembre 1974, j’étais à bord d’un avion allant vers l’Europe.  J’avais ce livre comme compagnon de vol.  Je l’ai retrouvé cet automne dans ma bibliothèque de vieux bouquins papier. 

 

Quel surprise, et plaisir d’y trouver ces traces d’encre de ma jeunesse.

Il a mit ses pensées en vacances

Ses habitudes, ses souvenirs.

Toujours lui-même, mais en transe

Comme la nuit, sans dormir.

 

Ce repos fut sans importance

Mais lui permit de sourire

Et sa vie sans romance

Revint pour qu’il puisse partir

Pour vivre il m’en faut

  Quand j’en ai, je meurs.

Le subtil instant d’entre les deux,

  Deviens mon bonheur :

 

Précédé par l’espoir et le bonheur,

Suivit, de la déception et du regret.

(Dessin, probablement avec un Bic)